SYRTO
Syrto à la cigalière

LE GROUPE

Dans le quatuor SYRTO, le violone baroque s’est trouvé une place de choix parmi l’accordéon, le doudouk arménien, la clarinette, les percussions, la contrebasse et le chant.

Depuis 10 ans, cet ensemble façonne un subtil entrelacement de musiques populaires des Balkans et d’improvisation libre.

En concert, SYRTO s’incarne à travers un son chambriste, sensible et lumineux, cherchant sans cesse à convoquer le rebond originel de la danse et le lyrisme des mélodies traditionnelles de l’est européen.

Hélène Duret //

Clarinette, clarinette basse, doudouk et chant

 

Clarinettiste, improvisatrice et compositrice née en 1988 à Orange (84). Après des études de cinéma/théâtre à l’université de Montpellier III, elle étudie la musique classique et le jazz au CRR de Montpellier, puis au conservatoire royal flamand de Bruxelles.

 

Attachée à l’idée que le son et la musique peuvent être perçus comme des textures sonores et que les traditions musicales peuvent être détournées, elle produit ses propres projets jazz et musiques improvisées : le trio FUR, le quintet Synestet et co-fonde les projets musiques du monde Syrto  et Le Bal de Marie-Galante .

Actuellement basée à Bruxelles, elle imagine et organise avec ses deux compagnons de route, le batteur Théo Lanau et le pianiste Camille-Alban Spreng, les « Pool Sessions », soirées mensuelles de musiques indépendantes. On la retrouve aussi aux côtés d’artistes comme Amrat Hussein, Fanny Vicens, Barbara Wiernik, Adrien Lambinet, Quentin Biardeau, Benjamin Sauzerau, Bruno Ducret, Guilhem Verger, Pierre Tereygeol, Chloé Lucas, Ambre Vuillermoz, Léo Rathier, Jordi Cassagne, Maëlle Desbrosses…

Chloé LUCAS // Contrebasse, violone baroque, chant

Contrebassiste originaire de Montpellier, elle est diplômée d’un Master du CNSM de Paris en contrebasse historique, violone et improvisation générative.

 

Musicienne éclectique, elle développe sa pratique aussi bien dans des ensembles de musique ancienne (orchestre Français des jeunes Baroque, Theresia Youth Baroque Orchestra) qu’avec l'Orchestre National de Montpellier, ou bien encore au sein du Centre de Musique de Chambre de Paris sous la direction artistique de Jérôme Pernoo. Elle se produit régulièrement avec les Musiciens de Saint Julien, leadé par le flûtiste François Lazarevitch.

Au-delà de son travail du répertoire classique, elle diversifie son jeu, s'attachant à développer l'improvisation et les musiques de tradition orale notamment avec le groupe Syrto.

En juin 2019, son ensemble Cet Etrange Eclat est primé au Concours International de Musique Ancienne du Val de Loire, présidé par Williams Christie.

Depuis 2019, Chloé est lauréate de la Fondation Meyer et du Mécénat Musical Société Générale.

Maxime Rouayroux //

Percussion, chant

 

Batteur et percussionniste français, il étudie dans la classe de jazz du CNR de Marseille puis obtient sa médaille de jazz en 2011 au CRR de Montpellier avec Serge Lazarevitch.

 

 

Il se produit dans de nombreuses formations de musiques improvisées, actuelles ou traditionnelles et participe activement au développement du jazz dans la région Languedoc Roussillon (membre du collectif KOA). A travers son parcours, il croise de nombreux musiciens. Au grès des rencontres, il a pu travailler notamment avec Fabrizio Cassol (Aka Moon), Marc Ducret, Serge Lazarevitch, Philippe Renaud, Jean-Luc Lehr (Magic Malik, Michel Marre, Julien Lourau, Fred Pasqua, Brice Soniano, Guilhem Verger. Fort de son expérience, il co-fonde et développe depuis 10 ans le groupe de rock indépendant VOLIN.

Ambre Vuillermoz //

Accordéon et chant

 

Originaire des Alpes de Haute Provence, Ambre Vuillermoz est une des accordéonistes françaises les plus actives de sa génération. Formée au CNSM de Paris et la Hochschule für Musik de Würzburg, elle est professeure d’accordéon et de musique de chambre au conservatoire du 6ème arrondissement de Paris.

 

Passionnée par les nombreuses possibilités de son instrument, elle s’engage activement à la diffusion de son répertoire, en solo, en musique de chambre (Avès duo, In VENTO) ou en ensemble. Son éclectisme la pousse à explorer les musiques du monde (Syrto) et improvisées (Ouroboros). Elle travaille également régulièrement avec des compositeurs à la création de nouvelles œuvres. 

Ambre se produit partout en Europe, notamment avec orchestre (Ensemble Intercontemporain, SWR Baden-Baden Freiburg, Basel Sinfonietta, le Balcon…). Elle est lauréate de nombreux concours nationaux et internationaux. Soutenue par la bourse d'étude « Deutschland Stipendium » et lauréate de la Fondation Banque Populaire, elle est également résidente de la Cité Internationale des Arts de Paris.